Tendances web pour 2018

Le Dans Tendances du Web
Tendances web / Web trends 2018 sur SéverineAutin.com

Les tendances web de l'année à venir sont déterminées par l'usage croissant des objets quotidiens toujours plus connectés (d'où le terme anglo-saxon IoT pour Internet of Things !), influencé par les progrès de l’intelligence artificielle et dans le but d'interactions nouvelles.

En conséquence, il est important pour les créations de sites internet de se concentrer sur la qualité des contenus qu'il faut rendre toujours plus personnalisables, afin de permettre une meilleur expérience utilisateur.

Les tendances pour le Web Design en 2018

- Le contenu visuel :

  • tendance web de la typographie

Après quelques années de design web assez sobre en matière de typographie, on revient finalement à quelques mélanges de polices. Combinées avec des différentes tailles, elles permettent une structure du texte facilitant la lecture.

Elles doivent de toutes manières rester en cohérence avec l'identité de l'entreprise et sa clientèle.

  • tendance web des photos et vidéos

Dans la continuité de la tendance précédente - grandes images très présentes - mais pour se démarquer, on va insister sur l'utilisation de visuels originaux et qualitatifs : c'est à dire uniques (et pas achetés à bas coûts sur des sites de vente d'image au risque de retrouver les mêmes sur d'autres sites internet), créatifs et en fond d'écran, tels que celui de Zara.

Cet atout sera idéal s'il s'agit d'arrière-plans dynamiques.
Et des graphiques et des vidéos sont aussi dans la nouvelle tendance.

L'utilisation de tels visuels aura pour effet de donner une information plus rapide que du texte, en faisant un appel direct à l'émotionnel. Et on se rappelle aussi que Google favorise cette tendance en donnant une préférence aux sites possédant quelques vidéos 😉 !!

  • autres visuels

Toujours dans le même esprit d'identité, d'originalité et de personnalisation, on va chercher à inclure si possible dans un site des dessins d'illustrateurs.
2 intérêts majeurs à ceci : le piratage de telles images sera très risqué & leur utilisation pourra être distrayante.

  • amélioration des temps de chargement

Inconvénient de ce qui précède : des temps de chargements (d'images et vidéos, donc de pages web) qui peuvent être alourdis. Y prêter attention sera une tâche pour les web designers.
Néanmoins il convient de prêter attention au temps de chargement tel que perçu par l'internaute. S'il est averti, il patientera mieux. D'où l'utilité d'un indice de chargement telle qu'une barre de progression originale et ludique, d'éléments importants en 1er (les parties visibles sans défilement). Mieux encore : l'aperçu de l'image définitive mais en moindre qualité (cf. optimisation d'images jpeg), ou bien le chargement du contenu uniquement sur demande de l'internaute.

- La navigation fluide :

L'utilisation grandissante de smartphones continue d'influencer la sphère web. En pratique, pour surfer sur internet sur un téléphone, les créateurs codent des sites dont les pages se déroulent parfois indéfiniment et négligent le clic de souris par souci d'efficacité.
On retrouve cet usage de plus en plus sur les ordinateurs de bureau, même s'il existe depuis des années : le défilement infini - ou l'infinite scrolling - était utilisé dès le départ chez Facebook (quand un champ d’informations arrive à sa fin, la suite se charge automatiquement).

En fait, ce déroulement est judicieux pour les sites internet qui ont beaucoup d’informations importantes à délivrer. Il faut juste penser à réaliser de telles pages de manière optimisée pour les moteurs de recherche. Heureusement, Google y a pensé (cf. recommandations pour l'infinite scrolling) !

Sur un plan multi-directionnel, l'effet parallaxe reste une priorité pour la fluidité de l'information. C'est le cas de certaines images qui restent fixent quand on bouge sur la page par exemple. Voir Wikipédia pour une explication très simple et visuelle.

- L' interface utilisateur intuitive et interactive :

Après avoir attiré et gardé l'attention de l'utilisateur avec ce qu'on vient d'écrire ci-dessus, faciliter sa lecture d'un site est primordiale.
On peut commencer par lui présenter un menu pratique, et pourquoi pas avec le très à la mode "Hamburger button"  ≡  pour remplacer les menus à liste déroulante.

Ensuite, réduire le contenu à des textes ou boutons tels que les 'Call to action' pour les divulguer ensuite par des présentations sous forme de mosaïque (très en vogue) allège une page et oblige l'utilisateur à être actif.

Un site qui interagit avec son visiteur pourra plus facilement obtenir de lui des informations, voire des actes d'achat. 
On peut donc continuer par l'impliquer émotionnellement, avec des petites interactions sous forme de détails, comme des micro-animations ou micro-interactions.
Ensuite dialoguer avec le visiteur via des chatbots (petites boîtes de dialogue issues de l'Intelligence Artificielle (AI), capables de répondre à des questions) - très utilisés pour aider aux achats virtuels.
Enfin, le séduire avec la Réalité Virtuelle ou des vidéos immersives : le visiteur peut décider dans quelle direction il souhaite voir. Et plouf !

Pour résumer, le contenu d'un site demain doit être de la même qualité que les images, graphiques et vidéos et il devient judicieux que son chargement ne se fasse qu'à la demande.
Avec pour conséquence que les utilisateurs sur mobiles ou avec connexions ralenties en profitent également.

Vous voulez savoir ce qui s'annonce dans les prochaines années ?
Ce seront les interfaces à commande vocale (VUI) : de moins en moins besoin d'un clavier, moins besoin de regarder un écran, et des sites personnalisés : le contenu s'adaptera aux habitudes d’utilisation.

Vous avez besoin d'un site internet à jour pour séduire vos clients ? Faites appel à nous !

Soyez en règle : Obligations légales pour un site internet

. Rappel juridique sur les mentions obligatoire

Retour au blog