Optimisation de référencement (1)

Le Dans Web Marketing
Optimisation de référencement : Erreurs à éviter (1) | SeverineAutin.com

Optimisation de référencement : des erreurs à éviter, partie I.

Optimisation de référencement, quèsaco ? C'est l'amélioration de votre site pour sa bonne position dans un résultat de recherche. Nous allons commencer ici par détailler le contenu d'une page, en terme de texte et en terme de code.

Laissez-nous vous dire une chose.
Il est très facile d'optimiser ses pages en faisant attention au ratio texte / code si l'on connaît les bonnes manières sur lesquelles se concentrer.

L'objectif de cet article est donc de vous présenter des axes d'optimisation de pages. Nous nous en servons lors de la création de sites internet, ou bien lors d'une mise à jour de sites web existants.

C'est pourquoi nous allons vous parler d'"optimisation de référencement", ou, à l'inverse, de certaines erreurs que vous pourriez éviter.

Car ne pas tenir compte des points ci-dessous peut nuire à la qualité d'un site. Et les moteurs de recherche présentent en 1er les sites de qualité ! C'est pourquoi il s'agit bien de référencement.

 

Voici un cas concret.
La 1ère fois que nous avons créé un site avec WordPress, nous étions amusés de voir la réactivité de l'outil.
Oui ! C'est génial WordPress : pas de code à écrire si on ne sait / veut pas coder, et hop : tout est mis en page ra-pi-de-ment.

Mais un tel site est-il optimisé pour les moteurs de recherche, donc pour les futurs lecteurs ?
Bonne question.

Nous avons alors procédé à un examen de ce site-là.
Et là, ô déception ! Que de lignes de code... encadrant nos textes.

Certes, un tel point négatif à lui tout seul ne causerait pas d'erreurs de référencement.
Mais nous aimons les sites bien construits, et sommes perfectionnistes.

Vous allez comprendre pourquoi et comment faire.

 

Nos 4 axes de réflexion pour votre optimisation de référencement

C'est simple :

 

. Notre premier critère : réduire la taille HTML dans une page

La taille HTML d'une page Web est la taille de l'ensemble des codes HTML contenus dedans. Une taille de page trop importante (supérieure à 2 Mo) a pour effet :
- de ralentir le temps de chargement de la page,
- de nuire à l'expérience utilisateur et donc
- de diminuer le classement dans le moteur de recherche.
On vous invite donc à passer en revue le code HTML de votre page.

Concrètement = optimisez la structure de vos pages, supprimez des scripts (JS) et des styles (CSS).

Cependant, ce n'est pas si évident avec l'utilisation d'un CMS tel que WordPress. Il contient beaucoup de code car il envisage plusieurs types de sites. D'où notre 2ème axe de réflexion.

 

. 2ème critère : rendre minime la taille de JavaScript et du CSS

Traduit littéralement de l'anglais, il s'agit de « minimiser » - pour minify – les lignes de JS et de CSS.
De quoi s'agit-il ?

Minimiser est l'art de retirer les lignes inutiles, les espaces et les commentaires de code.
Cela a donc pour effet de créer des dossiers plus petits. En conséquence, ceux-ci sont plus rapides à charger. L'expérience de l'utilisateur (user experience) est donc optimale. D'où au final, un meilleur rang pour votre site dans les résultats de recherche.

Exemple :Optimisation-de-référencement-Erreurs-à-éviter-1

 

devient :

Optimisation-de-référencement-Erreurs-à-éviter-2

 

Peur de mal faire ? il existe des outils pour automatiser ce processus.
Par exemple, dans WordPress, vous pourriez utiliser wp-super-minify.

Ce n'est pas tout ! Une autre manière de procéder, à la place ou en complément, est possible.
C'est notre 3ème axe de progression.

. 3ème critère : augmenter le nombre de mots d'un texte

Un faible nombre de mots dans une page peut être pénalisant.
En effet, pour les moteurs de recherche, la quantité de texte figurant sur une page Web est un signal de qualité. Surtout si le nombre de mots sur votre page Web est supérieur à 300.

Comme les moteurs de recherche préfèrent fournir autant d'informations que possible aux utilisateurs, ils présentent en haut de leur résultat les pages avec plus de contenu.

Facile à corriger, non ? Alors, améliorez votre contenu sur vos pages et assurez-vous d'inclure plus de 300 mots faisant sens.

Ceci nous amène à un 4ème axe de réflexion, qui résume en fait les précédents critères : éviter des pages qui présentent un faible ratio texte / HTML.

 

. 4ème point : le ratio texte / code

Le ratio texte /code indique la quantité de texte réel sur une page Web par rapport à la quantité de code. Certains outils d'audit déclenchent un avertissement lorsque celui-ci descend en-dessous de 10 %.

Vous l'avez compris, les moteurs de recherche se focalisent sur les pages qui comportent plus de contenu. C'est pourquoi un ratio texte / code élevé signifie qu'une page a plus de chance d'obtenir une bonne position dans les résultats de recherche.

De plus, le fait d'avoir moins de code augmente la vitesse de chargement de votre page ; il contribue également à améliorer un classement. Enfin, cela permet aux robots des moteurs d'explorer votre site plus rapidement.

Donc, en clair : répartissez le contenu textuel et le code de votre page Web dans des fichiers séparés. Comparez ensuite leur taille.
Si la taille de votre fichier code dépasse la taille du fichier texte, retour à la ''case départ'' ! Passez en revue le code HTML de votre page et envisagez d'optimiser sa structure et de supprimer les scripts et styles intégrés.

 

Voilà ! Nous espérons vous avoir éclairer pour l'optimisation de référencement de vos pages web.

 

Ce n'est pas votre tasse de thé ? Vous n'avez pas le temps de vous y consacrer pleinement  ?
Faites appel à nous pour la création, la mise à jour ou l'optimisation de référencement de vos sites internet !

Autres articles relatifs à la création de sites web d'objets décoratifs :

. Rendez vos contenus lisibles
. Les bases du référencement naturel

Retour au blog