Cibler vos clients régionaux

Le Dans Web Marketing
Geotargeting sur SéverineAutin.com

Définir sa cible de clients ou utilisateurs selon leur emplacement géographique, pour un site web,  peut permettre à une entreprise d'adapter son offre. C'est ce que l'on appelle le geo-targeting.

Qui est concerné ? Comment cela fonctionne ? et que faut-il faire en pratiques ? Voilà ce que nous voulons vous expliquer.

 

Sont essentiellement concernés par le geo-targeting :

- les sites internet internationaux : destinés à des internautes disséminés sur la planète, les sites vont directement être chargés dans la langue du pays,

- les e-boutiques, qui vont plus loin en modifiant leurs pages pour offrir des produits différents selon les pays (comme c'est déjà le cas avec les boutiques physiques),

- au niveau régional, la publicité en ligne utilise aussi la localisation des internautes pour permettre aux commerçants et artisans locaux d'avoir des annonces pertinentes, et donc une réduction de leurs dépenses publicitaires,

- enfin, les smartphones et tablettes font de même pour la plupart de leurs applications (elles captent automatiquement l’emplacement de l’utilisateur).

 

Comment ça marche :

Ce sont les champs remplis manuellement par les internautes tout simplement, puis les adresses IP/Wifi assorties des données GPS ou radios qui permettent le geo-targeting.

Tout d'abord, rappelez-vous, au début de l'utilisation de votre navigateur, celui-ci vous a demandé de vérifier votre lieu de connexion habituel... Et vous avez probablement validé votre lieu de résidence.
De plus, certains sites demandent sur leur page d'accueil, la 1ère fois que vous y allez, de choisir votre langue et/ou région du monde. Ou lors d'inscription à un forum ou une application, on va vous inciter à vous inscrire, ou à donner votre code postal.

A ceci s'ajoutent les adresses IP, WIFI (lieux fixes ou itinérants de vos connexions à internet, auquel tout-un-chacun ne prête pas forcément attention), et les données GPS détaillées.
Une adresse IP n'est pas hyper précise, mais peut suffire dans certains cas. (Cette information est habituellement disponible pour les exploitants de sites Web dans des bases de données mises à jour en permanence).

Contrairement aux adresses IP, les données GPS donnent via satellite la position d’un appareil avec précision : à quelques mètres près. Wahou ! Mais cela n'est valable que pour les appareils mobiles, donc les sites Web mobiles, car les ordinateurs fixes ne sont pas localisables par ce système.
En théorie, la localisation par GPS n’est faisable que lorsque les téléphones mobiles captent bien (càd les signaux GPS) et en théorie quand l’utilisateur a activé le service de localisation. (Le positionnement GPS et l’emplacement via le navigateur Web nécessitent un consentement explicite).
Nous disons "en théorie" car nous nous sommes rendus compte d'une certaine précision sur une carte géographique, même "Service de localisation" non activé !

En voici la raison : avec quelques antennes-relais environnantes, l'emplacement exact d’un smartphone ou d’une tablette devient possible, par les cellules radio. En fait il ne s'agit pas des mêmes ondes.
C'est ce qui va être utilisé pour la géolocalisation d’appels d’urgence, l’emplacement d'appareils volés ou perdus. Mais pas que...

 

Alors, sachant tout ceci, comment faire pour qu'un site ou une application soient 'optimisés' pour les moteurs de recherche ? Nous vous répondons ici seulement pour les cibles géographiques locales.

En local, les développeurs de site ont plusieurs stratégies afin que leurs sites Web s'affichent dans les résultats d'une recherche :

- mettre en adéquation contenu et l'ensemble des mots-clés (texte de contenu, balise titre, l’en-tête, l’URL, texte alternatif) avec le nom de la région ciblée. Et ajouter une carte géographique affichant des emplacements,

- créer un profil (gratuit) dans Google Maps et Google Plus, avec son adresse physique et un téléphone au minimum, au mieux : ajouter des catégories, photographies, horaires, etc.,

- utiliser les données ci-dessus (mêmes données, mêmes formats pour plus de cohérence) sur des sites portails,

- demander aux clients leur évaluation sur ces sites-là tout comme sur GooglePlus.

 

Pour conclure, nous avons donc des moyens de cibler des clients géographiquement regroupés. Rappelons cependant que la geo-targeting ne peut être parfait car : soit il est plutôt large de quelques km, soit certains utilisateurs peuvent refuser d'être localisés. Ce qui peut suffire à certaines activités.

 

Vous souhaitez apparaître pour les recherches locales dans les moteurs de recherche ? Faites appel à nous 🙂

Voilà de quoi améliorer le référencement naturel déjà étudié...

. Le référencement naturel cette année
. Les recherches vocales de + en + utilisées

 

Retour au blog